Les Glénans se sont progressivement organisés pour répondre à l'augmentation du nombre de stagiaires mais contrairement à certains grands organismes de loisirs, ils fonctionnent toujours en association, agréée par les pouvoirs publics. Salariés et bénévoles s’engagent côte à côte et partagent un sens aigu du professionnalisme.

Les Glénans, fiers d'être une association

Les Glénans sont, et tiennent à demeurer, une association à but non lucratif. Un conseil d'administration, renouvelé par quart chaque année, désigne un bureau et un président, et détermine les orientations générales mises en application par les permanents. D’autres structures telles que les comités de secteurs, en charge du développement propre à chaque base, le conseil des moniteurs, des commissions de travail, l’organisation des événements, ou des possibilités dans le cadre du déroulement des stages (moniteurs…), permettent aux bénévoles de s’investir dans la vie associative. Enfin, un comité d'honneur veille à ce que l'association ne déroge pas à ses principes originels. Au quotidien, les Glénans sont donc une association loi 1901 qui doit assumer sa réussite économique dans le respect de sa culture associative. Les résultats économiques ne sont pas un but en soi, mais un moyen mis au service du projet associatif. Les excédents, lorsqu'ils existent, sont aussitôt utilisés pour le financement des investissements.

Une association reconnue d'utilité publique agréée par l’Etat

Le 17 mai 1950, le centre de vacances fondé en 1947 a été déclaré en association. Le décret du 18 juin 1974 a reconnu l'utilité publique des Glénans. L'État a ainsi marqué la valeur qu'il attache au projet d'éducation de la jeunesse et de la protection de l'environnement porté par Les Glénans. D'autre part, l'activité et la gestion de l'association sont régulièrement contrôlées par l'État, via son ministère de tutelle, le Ministère des Sports. En effet, l'association a été agréée par l'arrêté ministériel du 5 mai 1952. En 2005, elle a également reçu l'agrément ministériel de la Jeunesse et de l'Éducation Populaire (arrêté du 27 juin 2005). Les cinq bases nautiques des Glénans sont agréées C.V.L. (Centre de Vacances et de Loisirs) pour l'accueil des juniors. L'intendance de toutes les bases répond aux normes de la Direction des Affaires Sanitaires et Sociales et l'association s'est dotée d'une charte de sécurité qui reprend et complète la réglementation en vigueur.

Le professionnalisme de l'encadrement

Aux Glénans, qu’ils soient salariés ou bénévoles, les encadrants partagent passion, sérieux et sens aigu des responsabilités. Tous sont qualifiés et mettent leurs compétences et leur enthousiasme au service de la réussite des stages. Les équipes de moniteurs sont encadrées par des professionnels diplômés d'Etat. L'association peut ainsi compter sur près de 800 titulaires du monitorat fédéral de voile ou de croisière, 50 titulaires du Brevet d'Etat de voile, associés pour les juniors à des titulaires du BAFD (Brevet d'Aptitude aux Fonctions de Directeur) et du BAFA (Brevet d'Aptitude aux Fonctions d'Animateur). En outre, le responsable de la formation des moniteurs analyse régulièrement les besoins des encadrants pour faire évoluer et compléter les formations. Il travaille en étroite collaboration avec la Fédération Française de Voile sur l’évolution des qualifications de moniteurs et conçoit les stages de perfectionnement qui leurs sont proposés.