Bénévolat


Moniteur, Matérialiste, équipier de liaison…
Quelle est votre vocation  ?

 

1947 Un groupe d'anciens résistants profite de leur liberté retrouvée au large des côtes bretonnes dans l'archipel de Glénan.

1950 Association de type loi 1901, la section nautique devient le Club du CFI, qui s'appellera par la suite le Centre Nautique des Glénans (CNG)

1952 Installation sur l'Ile de Penfret dans l'archipel de Glénan puis sur l'île de Drénec. Au cours de l'été, le Vaurien, dont le prototype a été construit par un groupe de moniteurs, fait ses premiers essais à Penfret. Mise à l'eau de Sereine, côtre bermudien de 12,50m, conçu pour la haute mer. C'est le 1er bateau de croisière habitable des Glénans. Il parcourra plus de 6 fois le tour de la terre (en équivalent "milles") avant de rentrer au chantier du Guip pour une restauration complète.

1953 La Caravelle, bateau d'initiation collective à la voile, vient compléter la flotille.

1954 Le Corsaire, voilier habitable, fait son entrée pour l'initiation à la croisière côtière.

1957 Le CNG s'implante sur l'île de Cigogne

1958 L'association dépose la dénomination "Glénans" (avec un "s" car le terme géographique Glénan désigne les îles de Glénan, au large de Concarneau).

1961 Parution de la 1ère édition du Cours des Glénans, ouvrage collectif fruit de l'expérience des moniteurs du CNG.

1965 Les Glénans ouvrent la base nautique de Paimpol.

1966 Le CNG s'implante sur Bananec. La Cavale fait son apparition. Ce bateau d'initiation au pilotage et à la petite croisière sera bientôt l'un des voiliers les plus répendus sur les bases avec plus de 60 unités.

1968 L'expansion se poursuit avec l'installation de bases nautiques à Bonifacio et Coz Castel, près de Paimpol.

1969 Implantation à l'Ile d'Arz, dans le golfe du Morbihan. Implantation à Baltimore, Irlande.

1970 Implantation à Marseillan, au bord de l'Etrang de Thau.

1971 Les Glénans font construire de nouveaux bateaux adaptés à la formation. La Galiote reflète bien l'audace dont fait preuve l'école en lançant le premier bateau en alliage d'aluminium, alors peu employé en construction de plaisance.

1973 Décision des pouvoirs publics de protéger et mettre en valeur l'archipel de Glénan. Par décret du 18 octobre, les îles de Glénan, l'île aux Moutons et le domaine public maritime correspondant sont classés parmi les sites naturels. Installation sur l'Ile Verte, dans l'archipel de Bréhat.

1974 L'association est reconnue d'utilité publique.

1984 Les bases irlandaises s'organisent en association indépendante. Création du Glenans Irish Sailing Club (GISC).

1989 Avec le concours des chantiers de construction, le CNG adapte à ses besoins des unités modernes et rapides. Conception de bateaux d'initiation aux équipements et aux lignes modernes : le Glénans 5.7.

1991 Mise à l'eau des Glénans 7.60.

1992 Le CNG devient "Les Glénans".

1994 Construction des bateaux Glénans 33.

1997 50ème anniversaire des Glénans.

2001 Sereine, premier bateau de croisière des Glénans, entre dans le cercle fermé des monuments historiques du patrimoine français.

2002 Publication de la 6ème édition du Cours des Glénans.

2003 Les Glénans lancent un programme de stages transatlantiques.

2005 Remise à l'eau de Sereine, après une restauration complète au chantier du Guip à Brest. Les Glénans accueillent le 300 000ème stagiaire depuis la création de l'école.

2007 L’association fête son 60ème anniversaire et publie un livre de témoignages,“Les Glénans, la passion en partage”

2010 Parution de la 7ème édition du Cours des Glénans

2013 Les Glénans lancent une nouvelle activité : le kitesurf 

2015 Lancement de l'activité kayak de mer