Présent sur les bases de Bonifacio et de Vannes pour les niveaux 1 à 3, ce monocoque polyvalent de course-croisière de 9.74 m remplace avec bonheur le Sun Odyssey 35.


De conception classique mais plus évoluée que le Sun Fast 32i, ce quillard propose une carène plus stable que son prédécesseur. Egalement plus maniable - et ce quelles que soient les conditions -, il s’avère très performant au près, franchit aisément la houle sans taper, et affiche de belles moyennes au portant… on atteint vite les 8 ou 9 noeuds sous spi, sans qu’il devienne difficile de tenir le bateau. C’est qu’avec ses 126 m2 de voilure, ses 15m de mât et son 1,90m de tirant d’eau, ce sloop fractionné ne manque pas d’arguments ! Equipé d’un étai largable pour le solent et le tourmentin, sa garde-robe comporte aussi un génois sur enrouleur, un grand spi asymétrique, et une GV 3 ris avec son lazy-jack. Les pataras sont réglables sur palan-cascade, les chariots de voile d’avant sur palan également. La position à la barre franche est agréable, toutes les manœuvres reviennent bien sûr au cockpit, très confortable pour 5 à 6 personnes. La grande jupe arrière s’ouvre au mouillage, et accueille un emplacement pour le radeau de survie. Un autre point fort du 33 i, c’est sa grande habitabilité. De généreux volumes intérieurs (1,87m de hauteur sous barrot pour 3,34m de large), permettent de profiter d’une immense couchette arrière, d’un beau cabinet de toilette avec eau chaude et de nombreux rangements, comme c’est aussi le cas dans la cuisine et le carré. De belles boiseries vernies rendent ce dernier particulièrement chaleureux. De larges hublots de roof apportent un maximum de luminosité, et de nuit ce sont des leds qui l’éclairent.