Ventée et ensoleillé toute l’année, la base de Marseillan dispose d’un bassin de navigation exceptionnel, parfaitement adapté à la pratique du windsurf, du catamaran, du dériveur et de la croisière. Et à l’approche de l’été, ses locaux flambant neufs n’attendent plus que vous !


Ceux qui connaissent depuis longtemps la charismatique maison du Canal risquent d’avoir une grosse surprise. Le vénérable bâtiment construit au XVIIe siècle à l’entrée de l’étang de Thau a été rénové du sol au plancher l’an dernier : une grande tonnelle accueille 45 personnes pour prendre les repas, et deux grands dortoirs pour 20 personnes abritent des boxes de quatre lits avec tout le confort (prises de courant, liseuses et placards individuels), ainsi qu’une belle salle réservée à l'enseignement pédagogique de 50m2. Idem pour les trois maisons : les Amandiers, les Oliviers et les Mûriers arborent de belles chambres de six personnes maximum, avec mobilier et literie neufs, et des tonnelles extérieures pour les repas, utilisables même en hiver puisqu’elles peuvent êtres bâchées et chauffées ! Et bien entendu, elles sont désormais totalement aux normes d'accès aux personnes à mobilité réduite.

Installés comme des coqs en pâte, il n’y a plus qu’à se jeter à l’eau (facile, avec une température de 23 à 26°C en été pour cette petite mer intérieure longue de 20km !). Bénéficiant en permanence d’une jolie tramontane et d’un mistral non moins costaud - le golfe du Lion ayant la réputation d’être le deuxième endroit le plus venté d’Europe -, ce plan d’eau protégé de la houle est idéal en voile légère. A Marseillan, 23 catamarans sont proposés aux stagiaires : Hobie Cat 16 pour les niveaux 1 à 3 (avec des gréements easy, standard et spi) et SL 5.2 (réputés pour leur puissance) pour les niveaux 4 et les formations de moniteurs. En dériveur, vous naviguez sur Laser Vago en niveaux 1 et 2, et sur RS.500 en niveaux 3,4 et formation moniteur. Par vent soutenu, seul un joli clapot se formera au-delà de 20 nœuds, ce qui fera le bonheur de tous, surtout des windsurfers qui apprécieront l’absence de shore break pour le water-start, et l’excellent matériel à leur disposition : Exocet Link pour l'apprentissage, Bic Techno 160 pour le perfectionnement.

Mais ce sont les croisiéristes qui pourront tirer le meilleur parti des sites accessibles depuis la base de Marseillan. Pour les débutants, les célèbres 5.7 et l’Echo 90 (ketch d’initiation) seront les montures parfaites pour prendre ses marques et tirer les premiers bords entre les parcs à huîtres. Les stagiaires du niveau 2 se tirent la bourre en Open 5.7, tandis que ceux de niveau 3 découvrent les subtilités des réglages fins sur le mythique Surprise. Mais au-delà des frontières rassurantes de l’étang, il y a Sète et le grand large, enfin ! Les charmantes Saintes-Maries-de-la-Mer, Gruissan, Marseille, jusqu’à Cadaqués l’espagnole, sont à portée d’étrave sur des bateaux très performants : Pogo 8.50, Salona 35 et Salona 37, rien que ça ! Et avec un port tous les 5 milles, on peut travailler à fond les manœuvres d’entrée et sortie. Les niveaux 3 et 4 peuvent même pousser jusqu’aux Baléares, la Corse, Barcelone et les îles d’Hyères… Bref, à Marseillan, impossible de ne pas trouver la formule parfaite pour vos rêves nautiques !

Postez votre commentaire
  • Yves C.

    Posté à 2015-07-08 20:04:01

    Que c'est chouette Marseillan ! En 1997 et 1998, à Marseillan, il y avait un superbe figuier (a-t-il été épargné ?). A l'époque, j'y apprenais le windsurf aux stages "Trinidad". Curieusement, dans le dernier "Courrier des Glénans" je lisais que la planche à voile, à Marseillan, c'était une nouveauté (aurais-je mal lu ?). En tous cas, heureux qu'on l'y enseigne à nouveau : c'est un excellent spot d'apprentissage (plus "douillet" que l'archipel qui est merveilleux, bien sûr).
    Bon vent (et vas-y) !

  • Leloup M.

    Posté à 2015-06-16 11:56:40

    Bonjour,
    Ca a l'air vraiment pas mal ! J'ai hâte d'aller voir ce que cette rénovation donne !
    MAIS A QUAND DES 29er A MARSEILLAN ???!!