Des cailloux par milliers, de forts courants, des marées spectaculaires, des pointes granitiques, des estuaires et des rivières oniriques, des criques à couper le souffle… Cette zone de Bretagne Nord, entre Paimpol et Ploumanac’h, réserve de grands moments de voile !
 

On quitte Paimpol en empruntant une série de chenaux : s’il fait très beau, on peut aller directement pique-niquer au pied du phare des Héaux de Bréhat, avant de faire cap sur la rivière du Jaudy et la belle ville de Tréguier. On peut profiter au maximum de la marée en descendant la rivière avec le jusant pour ensuite partir plein ouest vers le havre de Port-Blanc. Son alignement d’entrée « moulin par phare » est connu de tous les moniteurs qui ont passé leur niveau 5 dans ce périmètre ! Viennent ensuite les Sept Iles et leurs nombreux îlots déchiquetés ; toutes, sauf une (l’île aux Moines), sont des réserves naturelles. Une des faces de l’ île Rouzic est, en période de nidification, couverte de fous de Bassan, oiseaux typiques de la Bretagne. En face des Sept Iles se dresse la solitaire île Tomé : en faire le tour est un exercice de navigation classique. Derrière celle-ci, on peut faire escale au port de Perros-Guirec ; son seuil assez haut le rend cependant inaccessible par petit coefficient. Après la plage de Trestaou, où des coffres sont mis à la disposition des bateaux de passage, on peut voir la fameuse cale de mise à l’eau de la vedette SNSM de Ploumanac’h. Il reste ensuite, derrière le phare de Men Ruz, à embouquer le chenal d’entrée vers le havre de Ploumanac’h. Ses énormes rochers de granit rose polis par l’eau et son château tout droit sorti d’un conte de fées en font la plus belle entrée de port de la Bretagne Nord. L’amarrage sur des haltères centrales avec de petites bouées avant et arrière peuvent être source de moments assez joyeux !