A quelques encablures de la Martinique, l’attachante île de Sainte-Lucie, marquée par un héritage colonial français et anglais, possède de superbes paysages montagneux et littoraux, et des mouillages qui invitent au farniente. Elle se découvre sur 7 jours au départ de la Martinique, en stage croisière de niveau 2.
 

Ses fameux pitons rocheux ont fait sa réputation : emblèmes de l’île, ces deux aiguilles volcaniques, classées au patrimoine mondial de l'Unesco en 2004, culminent à 786 mètres et 743 mètres au-dessus de la mer. Un amer remarquable, qu’on retrouve même sur l’étiquette de la bière locale ! Les 620 km2 de Sainte-Lucie abritent aussi de nombreux points de vue à couper le souffle (son volcan actif est le seul au monde qu’on peut visiter en voiture), qui impressionnèrent en tout premier lieu les Espagnols, lorsqu’ils découvrirent l’île vers 1500. Aux XVII et XVIIIe siècles, la France et le Royaume-Uni se la disputèrent âprement, mais ce dernier en obtint le contrôle complet en 1814 ; le pays devint indépendant en 1979, en tant que royaume du Commonwealth. La capitale de Sainte-Lucie est Castries, au nord, où habite le tiers de la population ; de nombreux paquebots de croisière y font escale, et les hôtels et marinas sont nombreux dans les environs. Toute la partie sud de l'île est beaucoup plus sauvage, et sur la côte atlantique comme caraïbe, on trouve de magnifiques plages, idéales pour observer les poissons en snorkeling car l’eau est très claire, et des mouillages réputés comme Marigot Bay. La végétation est abondante et variée : bananiers, cocotiers, avocatiers, manguiers, goyaviers, pamplemoussiers, caféiers, amandiers... un vrai jardin d’Eden. Sainte-Lucie est aussi réputée pour sa vie nocturne et la gentillesse de ses habitants. Parmi les spécialités locales, vous vous régalerez de crabes farcis, de steaks de thon ou de colombos.

Voir le stage Sainte-Lucie